Cultivez la Paix

Cultiver la paix en période électorale,

 un réel défi pour les Maires pour la Paix

« Monsieur le Maire, comme vous ne me donnez pas de place en crèche, puisque vous bétonnez la ville, si vous augmentez mes impôts, je ne voterai peut être pas pour vous… ».

En période électorale, c’est souvent dans un climat de tensions extrêmes que les candidats s’affrontent pour gagner aux élections, bien loin de la culture de la paix.

Alors dans cette période politique tendue, la culture de la paix sera-elle toujours une utopie ?

NON ! Les Maires pour la Paix s’engagent à incarner les valeurs de paix et de respect qui leur sont chères, même face aux critiques des électeurs et de l’opposition, même dans cette période politique particulièrement sensible.

Chacun sait que la critique est facile mais l’art de gouverner est difficile.

C’est pourquoi, lorsque les tensions sont exacerbées, lorsque les critiques fusent, les ripostes virulentes ne se font pas attendre. C’est ainsi que le candidat qui souhaite inspirer la confiance et prône le respect mutuel, perd brusquement son sang-froid, se met en colère, juge, critique et accuse à son tour. La violence est alors nourrie par ceux-là même qui la décrient.

C’est ainsi qu’en contre-attaquant dans un registre de violence verbale et de jugement, les candidats contribuent au climat de défiance ambiant, accentuant ainsi, malgré eux, l’incompréhension regrettable entre les électeurs et la classe politique.

La paix n’est pourtant pas une utopie car elle peut s’incarner de manière tangible pour les électeurs, grâce à une communication non violente des candidats. Les électeurs se sentent ainsi écoutés dans leurs critiques, pris en considération avec leurs revendications et en confiance avec leurs élus.

Mais pour atteindre cet objectif d’apaisement dans le débat, les candidats doivent développer des savoir-faire pour :

    répondre de manière constructive à la critique

    ne pas céder aux revendications corporatistes sans perdre de voix

    déjouer le chantage

    ouvrir la voie de la négociation

    s’exprimer avec clarté et authenticité

Le défi pour les Maires pour la Paix, c’est de croire que la paix peut gagner les élections. La paix, une réalité politique incarnée…

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :