Conflit d'intérêt: le dialogue

Rappel du conflit d'intérêt

 

1.      Un dialogue constructif et responsable

Cécile : Je crois que jeudi tu as fait le point avec la Production mais je ne sais pas si je suis retenue pour travailler sur le projet au final, je stresse car j'ai besoin de savoir si je vais boucler mes fins de mois. Est-ce que tu peux me dire maintenant si je suis retenue ou bien si on peut aller voir ensemble le producteur pour qu'il me dise ce qui ne va pas sur mon projet afin que je maximise mes chances face à la concurrence?

Charles : Je ne sais pas, en fait, je crois qu'il faut voir avec Paul, il veut consulter d'autres scénaristes.

Cécile : Est-ce que tu veux dire là, que tu es ennuyé car tu ne vois pas comment tenir les engagements que tu as envers moi?

Charles : En fait ce n’était pas vraiment des engagements, j'avais dit ça comme ça. Je n'ai pas l'habitude de votre profession.

Cécile : En fait ce que je comprends, c'est que tu découvres ces façons de faire et tu ne vois pas vraiment quel rôle tu as à jouer maintenant, c'est ça?

Charles : Si je sais quel rôle jouer! Je représente le groupe d’industriels qui passe commande et je suis comme je te l'avais dit le lien artistique.

Cécile : Toi tu es là pour garantir la qualité de l'histoire et de l'image et tu ne veux pas t'occuper du reste?

Charles : oui

Cécile : Je suis ravie de savoir que tu restes exigeant sur la qualité car je sais que tu t'y connais bien toi. Est-ce que tu pourrais envoyer juste un mail à la production qui dit " le scénario de Cécile me va bien, dites-lui juste vos contraintes pour qu'elle puisse tenir compte de vos attentes tant financières que techniques? » pour que je fasse le projet jusqu’au bout.

Charles : De quoi tu te mêles !

Cécile : Tu es énervé parce que tu ne veux pas que je te dise ce que tu as à faire?

Charles : Oui et puis je n'ai pas envie de faire n’importe quoi! Je suis novice plutôt dans cette partie, du genre timide et surtout discret.

Cécile : Tu veux vraiment rester en retrait, c'est ça?

Charles : Euh non... Ça n'est pas dans mon intérêt non plus! Vis à vis du groupe il faut aussi que je montre que je sais faire!! C'est là qu'est l'ambiguïté. Et je ne me sens pas très à l'aise par rapport à ça.

Cécile : Si je comprends bien tu veux prouver au groupe que tu sais garantir la qualité artistique sans prendre la place de la production?

Charles : Oui c'est ça. J'ai embauché cette production, je l'assume et les écoute pour ce qui du financement et du suivi, c’est eux.

Cécile : Tu veux te concentrer sur la partie artistique et ne pas te prendre la tête sur les budgets ?

Charles : Tout à fait, en attendant je veux un jeu de qualité et si le budget diminue, la qualité risque de s'en ressentir, je ne veux pas d'un projet "cheap" non plus!!

Cécile : On est bien d'accord il faut fournir de la qualité. Je suis rassurée. De ce point de vue-là, on est sur la même longueur d'onde, tu ne trouves pas?

Charles : Tout à fait, il faut juste savoir que Paul voudrait te mettre en concurrence et je suis quand même gêné vis à vis de toi.

Cécile : Tu veux bien m'aider mais tu ne sais pas ce que tu peux faire?

Charles : Oui là je suis bien embêté, à part laisser les choses avancer telles quelles, je ne vois pas. Je suis indécis.

Cécile : J'ai des idées pour que tu puisses m'aider mais je ne veux pas te mettre en difficulté. Est-ce que je peux te dire à quoi je pense et tu me dis si ça te gêne?

Charles : Oui d'accord, mais expose moi tes idées maintenant, je n'ai pas que ça à faire!!

Cécile : L’idéal pour moi : on fait une réunion avec les industriels dans la semaine, ou  si tu préfères, tu demandes juste à la production de nous recevoir que tous les 3?

Charles : Alors je vais voir ce que peux faire, ce n'est pas évident d'obtenir des rendez-vous avec tout le groupe, je vais essayer, sinon effectivement nous irons voir Paul ensemble. Et si je suis trop pris, je t'obtiendrai un rendez-vous seule.

Cécile : Je savais que je pouvais compter sur toi. Tiens-moi au courant la semaine prochaine sur ce qui est possible. Ça marche?

Charles : Ok à très vite.

Cécile : A très vite,  Charles

 

Le mail pour avancer  comme alternative au dialogue de vive voix

La méthode

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :